M.Ousmane Mey met en avant les relations maroco-camerounaise

By 10/10/2019 octobre 11th, 2019 Edition 2019

La participation du Cameroun en tant qu’invité d’honneur à la troisième édition du Salon maghrébin du livre « Lettres du Maghreb », qui s’est ouvert mercredi à Oujda, confirme l’excellence de la coopération entre les deux pays, a indiqué le secrétaire général du ministère camerounais des Arts et de la culture, Mouhtar Ousmane Mey.

« La présence du Cameroun en tant que pays à l’honneur vient confirmer encore une fois l’excellence de la coopération bilatérale légendaire qui a toujours existé entre les deux pays et qui continue de se développer de manière harmonieuse pour le bien des deux peuples en particulier, et de l’Afrique en général », a-t-il affirmé en ouverture de ce rendez-vous culturel, notant que les relations liant le Royaume du Maroc et la République du Cameroun constituent le modèle d’un partenariat « gagnant-gagnant ».

De nombreux éditeurs camerounais prennent part à cette édition dans le but de partager leurs expériences et leurs productions, a fait savoir M. Mey, ajoutant que la participation de son pays contribue à faire de cet événement « un moment fort » qui marque les relations culturelles entre les deux pays.

Le Cameroun a pour habitude de participer aux événements culturels organisés au Maroc, notamment le Salon international de l’édition et du livre de Casablanca, tout comme le Maroc a l’habitude d’assister au Salon du livre de Yaoundé, a-t-il affirmé dans une déclaration à la MAP.

« Lettres du Maghreb » se veut être une belle convergence où affluent l’esprit et le cœur maghrébins, l’âme et le génie africains, où se témoignent les amitiés et les choix conjoints pour un futur de paix et de fraternités à transmettre aux générations futures.

Quelque 300 intervenants, auteurs et conférenciers participent à cette édition. Une quarantaine d’éditeurs, dont 10 étrangers, sont également attendus.

«Lettres du Maghreb» est conçu et organisé depuis 2017 par l’Agence de l’Oriental, en coordination étroite avec ses partenaires, notamment le Département de la Culture et la Wilaya et le Conseil de la région de l’Oriental.

Outre le Salon au sens conventionnel où sont exposés des livres selon les normes internationales de l’édition et de la mise en valeur de l’édition et de la lecture, sont prévus un salon du livre jeunesse, un espace éveil à la lecture pour les enfants, un espace métiers du livre et un café littéraire pour les dédicaces et les rencontres avec les auteurs.

Source : MAP