Le Salon Maghrébin du Livre fait la part belle aux enfants

By 12/10/2019 Edition 2019

Partant de la ferme conviction que la lecture instruit et éduque, les organisateurs du Salon, avec d’autres partenaires, accordent un intérêt tout particulier aux enfants en les plaçant au centre de la programmation de cet évènement.

En effet, les organisateurs ainsi que les partenaires sont tous conscients de l’importance de faire des salons des livres des endroits attractifs, intéressantes et faciles d’accès aux enfants et aux jeunes.

Cette 3ème édition qui prolonge l’engagement de Lettres du Maghreb pour la promotion de la lecture, se distingue des précédentes en dédiant tout un espace-chapiteau à l’activité enfance. Il s’agit d’un bel espace où les enfants sont excités par les toiles, les dessins, les illustrations et les livres de toutes couleurs.

La programmation offerte dans cette espace propose des ateliers d’éveil scientifique, de jeux éducatifs, d’arts plastiques et des présentations de marionnettes. Et c’est à partir de 3 ans que les enfants pourront profiter de ces ateliers. Le but est de développer la curiosité et la créativité des tout-petits, leurs apprendre des techniques artistiques et enrichir leur éveil culturel.

Et pour les collégiens, un atelier théâtre est au programme pendant les quatre jours du salon afin de sensibiliser à l’art dramatique, mais aussi leur permettre de maîtriser la gestuelle et de favoriser leur prise de parole en public.

Selon les organisateurs du Salon, les ateliers dédiés aux enfants de 3 à 7 ans (arts plastiques, jeux éducatifs, jeux de langage, éveil scientifique, conte et marionnettes) ont pour finalités notamment de développer la créativité des enfants en manipulant différentes matières et textures, susciter la curiosité de l’enfant et développer sa capacité de raisonnement logique et scientifique.

Il s’agit également de développer la capacité langagière de l’enfant et d’enrichir son éveil culturel, de sensibiliser à l’intérêt patrimonial, social, et artistique des contes, et de favoriser le développement affectif de l’enfant à travers la participation des parents dans des activités collectives.

Dans des déclarations à la MAP, des animatrices de certains ateliers ont salué cet intérêt accordé aux enfants et les retombées positifs de cette initiative fort louable des organisateurs du Salon, notant que les activités programmées, en fonction de l’âge de la catégorie cible, sont de nature à attiser la curiosité et le questionnement chez l’enfant et l’inciter à observer, à identifier, à comparer et à apprendre.

Elles ont fait remarquer dans ce sens que les divers ateliers et activités retenus lors de cette édition ont rencontré un vif engouement de la part des enfants, mettant l’accent sur les moyens mobilisés pour assurer la pleine réussite de ce rendez-vous, et ce dans une ambiance alliant apprentissage et divertissement.

Source : MAP