Gaspard njock

Artiste multidisciplinaire Cameroun

Gaspard Njock est un artiste multidisciplinaire née en 1985 au Cameroun dans un quartier difficile de la ville de Douala. Il crée, produit et divulgue des spectacles qui mêlent la musique et les arts plastiques, en particulier l’opéra et la bande dessinée. Il s’intéresse à l’art visuel depuis son enfance en lisant les bandes dessinées franco-belge et commence à peindre des tableaux abstraits dès 1999. Grace à une bourse d’étude, c’est à Rome 2008 qu’il découvre l’opéra, il y entrevoit un lien étroit entre la musique, le chant et le dessin. Dès lors il se spécialise dans la recherche d’interaction entre l’art lyrique et la bande dessinée. Après une période brève d’autodidacte, il s’est formé en Italie à l’école romaine de la bande dessinée (Scuola Romana dei Fumetti) où il se spécialise dans l’écriture des spectacles, et de la bande dessinée. Il est détenteur d’un diplôme universitaire en science et art du spectacle à l’université de Rome Sapienza, où il obtient des compétences pratiques dans le domaine de la dramaturgie musicale, cinéma et histoire de l’art. Il a travaillé en collaboration avec des instituts scolaires en dispensant des cours en histoire de l’art et en bande dessinée. Il poursuit une recherche en musicologie sur le rapport entre le visuel et le sonore à l’université de Paris-Sorbonne.

Il a publié une bande dessinée en Italie, évoquant les grandes inventions de l’illustre humaniste Aldo Manuzio chez Tunué qui traite de l’importance et de la naissance du livre de poche. Il publie aujourd’hui chez Nouveau Monde Graphic (Paris), Un voyage sans retour qui est un regard alternatif sur le thème de l’immigration. L’être humain et son mode d’interaction est au centre de ses prérogatives esthétiques. C’est dans ce contexte qu’il intervient auprès des universités et institutions en France et à l’étranger. Son travail à été présenté également à Tunis lors du neuvième Forum international des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO intitulé : « Un autre regard sur les migrations humaines ». Ses œuvres ont été exposées dans les festivals de bandes dessinées à Rome, Venise et Lucques et Angoulême. Il a été notamment invité à présenter sa nouvelle bande-dessinée Un voyage sans Retour dans les Salons du livre de Bruxelles, de Genève et de Paris, et Casablanca.