Salim Jay

Auteur France-Maroc

Salim Jay, auteur franco-marocain né le 30 juin 1951 à Paris d’un père marocain (qui fut le poète officiel du Roi Hassan II) et d’une mère française d’origine roumaine dont une partie de la famille a été assassinée par l’Allemagne nazie. Il a vécu au Maroc jusqu’en 1973. Après une plus de vingt-cinq ans d’absence, Salim Jay retourne très régulièrement au Maroc où il est invité à faire des conférences dans les instituts culturels, les universités et les librairies.
Il a écrit une vingtaine d’ouvrages, dont le Dictionnaire des écrivains marocains, paru en 2005 aux éditions EDDIF (Maroc) et Paris-Méditerranée (France),ouvrage de référence pour qui veut connaître la littérature marocaine.
Personnalité incontournable des lettres marocaines, il a contribué à la redécouverte de l’œuvre de Mohammed Leftah.
Producteur d’une série d’entretiens avec Mohammed Dib sur France Culture, c’est également un journaliste de radio.
Son livre L’oiseau vit de sa plume est une plongée dans le milieu littéraire à Saint-Germain-des-Près. Tu ne traverseras pas le détroit est un ouvrage puissant sur le drame des harragas, souvent adapté au théâtre, notamment en Afrique. Embourgeoisement immédiat et Victoire Partagée, ses ouvrages de fiction les plus récents, inspirés par ses déboires d’écrivain sans-le-sou ont suscité un nouvel engouement pour cette œuvre multiple, volubile, où l’oralité est très présente.
Depuis la mi-février 2010, il écrit chaque jour, le plus souvent depuis Paris, une chronique qui paraît dans le quotidien casablancais Le Soir Échos.
Il est le frère jumeau de feu Farid Al Jay, poète marocain.

SOUS LE HAUT-PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI