Noureddine Saïl

Scénariste et producteur Maroc

Titulaire d’un DES en philosophie de la faculté des lettres de Rabat, il débute comme professeur de philosophie au lycée Moulay Youssef (Rabat). En 1975, il est nommé inspecteur général de philosophie, fonction qu’il va garder jusqu’à sa nomination en mars 1984 à la télévision nationale (TVM) en qualité de directeur des programmes.

Après le lancement de la deuxième chaîne 2M, il sera sollicité par l’administration de la chaîne comme conseiller, avant de rejoindre quelque temps plus tard le groupe Canal Plus, où il sera nommé directeur des achats de programmes à Canal Plus Horizon et, depuis novembre 1999, directeur général chargé des programmes et de l’antenne dans cette chaîne.

En avril 2000, il a été nommé nouveau directeur général de la 2ème chaîne de télévision 2M, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination nouveau directeur général du Centre cinématographique marocain (CCM).

Considéré comme le père de la cinéphilie marocaine, Noureddine Sail est également le fondateur de la fédération nationale des ciné-clubs du Maroc et des rencontres du film africain de Khouribga. Critique de cinéma, il a collaboré à la chronique cinéma de Maghreb information et lancé une revue pour cinéphiles Caméra3. Il a également animé de nombreuses émissions et programmes de cinéma, à la radio et à la télévision.

Scénariste et producteur, il a signé dans des films de Mohamed Abderrahman Tazi, le grand voyage (1981), Badis (1988) et Lalla Hobbi (1996), auteur, il a écrit un roman l’ombre du chroniqueur (1989), où la lettre A est absente.

SOUS LE HAUT-PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI