Chadia Aarab

Chargée de recherche au CNRS France

Ses travaux portent sur les circulations migratoires des Marocain-e-s en Europe (France, Espagne et Italie) et dans les pays du Golfe persique (Dubaï).

Sa thèse de doctorat en géographie publiée en 2009, Les Aït Ayad. La circulation migratoire des Marocaine en France, Espagne et Italie, (Presses Universitaires de Rennes, 358 p.) analyse la construction d’un espace migratoire qui se forme entre le Maroc et l’Europe à travers le suivi des itinéraires migratoires d’une population depuis son espace de départ Beni Ayatt (près de Beni Mellal) jusqu’à ses multiples destinations en Europe.

SOUS LE HAUT-PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI